Les jus frais : comment fait-on ?

Il existe une grande différence de texture, de saveurs et de valeur nutrionnelle entre un jus frais mixé et un jus frais extrait : toute la différence vient de la machine utilisée.

Bien que vous puissiez utiliser un blender (mixer) pour faire un délicieux smoothie, il ne pourra extraire le jus des ingrédients : pour cela, il vous faudra utiliser un extracteur à jus. Aujourd’hui, il existe quatre sortes d’extracteur :

Extraire le jus : écraser, presser ou mastiquer ?

  • La centrifugeuse

    La plupart des extracteurs à usage personnel sont des centrifugeuses : les fruits et légumes sont passés à travers une grille tournant à trés haute vitesse. Le jus sort d’un côté et la pulpe, composée des grosses fibres est séparée.

  • Le masticateur

    Cette machine “mache” les ingrédients trés doucement (80 tours/minute) pour casser les cellules des plantes et en extraire un jus plus clair, rejetant une pulpe plus sèche. Ils peuvent mastiquer une grande variété de légumes, fruits, herbes ou noix et produire des aliments tels les beurres de noix, les repas de bébé, des pâtes ou des sorbets.

  • Le système à double vis (twin gear)

    Les fruits et légumes sont écrasés par deux vis en engrenage et donnent un jus extrait à faibles production de chaleur et vitesse – plein d’enzymes, vitamines et minéraux. Les machines “twin gear” sont plus lentes que les masticateurs et peuvent aussi accomoder une grande variété d’aliments.

  • La presse hydraulique Norwalk

    Nommée en souvenir de NORman WALKer (pionnier des jus frais), elle est la machine la plus performante en matière de jus frais et aussi la plus onéreuse. Souvent utilisé à des fins commerciales, cet engin puissant a un rendement  qui est de 1,5 à 2 fois supérieur aux autres machines. On peut aussi l’utiliser pour préparer des salades, faire des beurres de noix, des repas pour bébé ou personnes agées, des desserts glacés, pour moudre les grains de café ou des graines en farine.